Bonjour,
Mon nom est Daniel et j'ai 46 ans. Mon histoire débute à la préadolescence, où je suis très hyperactif et anxieux, mais sans diagnostic. J'ai alors 13 ans et je découvre les drogues; cela me fait un grand bien et me permet de calmer mes symptômes et de me sentir en confiance face aux autres. Ma consommation comprend le PCP, l’acide, la cocaïne et le haschich, en plus de l'alcool.

J'ai augmenté sans cesse ma consommation avec les années. J’ai fait deux dépressions majeures, l'une vers 20 ans et l'autre à 31 ans. Vers l’âge de 33 ans, ma consommation, qui est alors axée sur les métamphétamines, m'amènera à plusieurs hospitalisations en psychiatrie, pour des psychoses toxiques. Ma plus longue hospitalisation durera 20 jours.

Suite à cela, on me prescrira de multiples antipsychotiques, en plus des antidépresseurs que je prends depuis plusieurs années. Vers l’âge de 35 ans, un psychiatre me diagnostiquera comme TDH et me prescrira du Stratera pour calmer ce trouble. Dans la même année, ma fille sera placée en famille d’accueil, placement dû en majeure partie à mes psychoses toxiques.

L'année suivante, soit en 2007, se succèderont sans succès, plusieurs thérapie pour cesser ma consommation. Finalement en 2009, suite à des délits criminels, je redemande à retourner en thérapie à plus long terme.

Je vais donc en thérapie à La Maison Carignan de Trois-Rivières. Je réussirai ce cheminement thérapeutique avec succès et s'ensuivra une solide abstinence, qui tient toujours et durant laquelle j'ai terminé mon secondaire. J’ai ensuite complété un certificat en toxicomanie et je suis présentement à poursuivre mes études en complétant un deuxième certificat universitaire, celui-là en santé mentale. Que de chemin parcouru en 5 ans! Je travaille maintenant comme intervenant en toxicomanie à la Maison Carignan et j'ai des contacts réguliers avec ma fille qui est toujours en famille d'accueil, mais avec qui un retour progressif chez moi s’est amorcé. Il s'est ajouté à cela une nouvelle conjointe merveilleuse, ainsi qu'un nouvel enfant, qui a maintenant 2 ans et demi.

Ceci n'est qu'un bref résumé de ma vie, je le voulais somme toute positif, mais je pourrais parler longtemps de mes dépressions et psychoses. Je veux simplement dire aux gens de ne jamais abandonner. Merci.

Daniel (Trois-Rivières)