Je m’appelle Marie-Ève et j'ai 16 ans. Il y a deux ans ma grand-maman est décédée du cancer. J'ai eu un choc post-traumatique et maintenant je vis de la déréalisation, de la dépersonnalisation, des crises d'angoisse, de la dépression, de l’agoraphobie. Je suis malade et j'ai vu beaucoup de psychologues, j'ai encore tous mes problèmes depuis 2 ans et j'ai peur de ne pas m'en sortir. C'est dur à mon âge d'être différente des autres filles. J'ai peur de devoir affronter une autre mort et de ne plus me réveiller, d'être encore plus malade; ma déréalisation me fait atrocement peur, je pleure tous les soirs et j'implore ma grand-maman de m'aider à aller mieux. Des fois, je mets la faute sur ma grand-mère, je lui dis que c'est de sa faute si je suis malade, je donnerais tout pour guérir, j'aimerais me réveiller un matin et que tout soit rentré dans l'ordre. Je ne sais pas ce qui va arriver demain, mais ce que je sais, c’est que je ne veux pas vivre plus mal qu’hier. Je souhaite de toute mon âme guérir; je ne souhaite pas quitter ce monde si tôt, car j'ai atteint une limite infranchissable. Merci de lire un petit bout de mon histoire, je suis avec vous, je vous aime tous. Que les personnes arrêtent de s'arrêter à la différence, c'est ce qui fait que nous sommes spéciaux <3

Marie-Ève (Mascouche)