J'ai 31 ans et j'ai été diagnostiquée bipolaire il y a peu de temps.
Avec du recul, je réalise que je traîne cette maladie depuis très très longtemps!!
Mais j'ai eu la chance d'avoir été dès le départ entourée d'une équipe de professionnels compétents.

Le plus difficile a été de faire le premier pas. De demander de l'aide.
De m'avouer dépassée par la situation. De réaliser et d'accepter que j'avais un réel problème et d'y faire face.

J'ai dû être hospitalisée avant le diagnostic final. (Un mal pour un bien.)
Le fait de savoir qu'il y a un nom, une définition à ce que je vivais m'a énormément aidée. Savoir que j'avais une maladie bien réelle et avoir accès à une tonne d'information sur le Net m'a donné un second souffle.

J'étais prête à accepter n'importe quel diagnostic du moment où j'allais me sentir mieux après. J'avais besoin d'imposer du concret à ma (folie)...
L'équilibre est très fragile... Je dois lui donner une attention particulière pour éviter (de flirter avec) mes extrêmes.

Et d'en parler est d'un tel soulagement...

Alors faites-le!!! PARLEZ PARLEZ PARLEZ PARLEZ PARLEZ PARLEZ....

Ça m'a sauvé la vie!!!

Catie (Saint-Hubert)