Bonjour,
Pour ma part, j'ai déjà fortement envisagé le suicide comme solution à mes problèmes, au point de passer à l'acte. La seule raison qui m'a retenue était que je ne voulais pas faire vivre ce cauchemar à mes enfants. J'ai demandé de l'aide, je me suis fait hospitaliser et j'ai suivi une thérapie intensive durant 2 ans à l'externe. J'avoue que ce ne fut pas facile, mais c'est la meilleure décision de ma vie (j'ai 64 ans).

Il y a quelques jours, ma soeur (53 ans) s'est suicidée, je ne la juge pas, mais je songe à ceux qui restent, soit son mari et ses 3 enfants, qui porteront ce lourd fardeau toute leur vie.

La dépression majeure est encore très taboue aujourd'hui (malgré toute la sensibilisation sociale), comme d’ailleurs toutes formes de maladies mentales.
Avant de poser un tel geste, criez à l'aide auprès de vos proches, d'organismes ou d'amis et donnez-vous une autre chance d'être heureux.

Aujourd'hui, je profite de mes enfants, de mes petits-enfants et de mes amis. Ne perdez pas espoir, la vie peut retrouver un sens de bonheur.

Linda (Québec)